Citations...

Fragments du magnifique livre “Objectif” de Hitonari Tsuji

“Pourtant, il n’y avait aucune ambiguïté pour moi, je n’aimais pas la mort en soi. Je cherchais à capter quelque chose au sein même du processus de disparition. Car plus la vie s’approche de son terme, plus grandit l’intensité de chaque l’instant, plus augmente la tension dramatique.”

“Avec ses bruissements, mon appareil n’était-il qu’un insecte à la dérive dans le torrent de mes sentiments?”

“Pourquoi les gens partent ils en voyage? Pour oublier la réalité? Ou bien aller à sa rencontre? Pour combler la part de réalité qui leur manque? Ou, peut être, pour se souvenir de l’endroit d’où ils sont partis?”

“Reflété par la vitre son visage faisait face à la rue. Je ne savais pas à quoi il pensait. Car je ne suis pas lui. Lui non plus ne savait pas à quoi je pensais. Car il n’est pas moi. J’ai dirigé l’objectif dans sa direction. Puis, tranquillement, j’ai attendu sans bouger qu’il se tourne vers moi. Il restait de profil, immobile, perdu dans la contemplation de l’avenue, comme s’il avait oublié ma présence. J’avais beau attendre, il ne se tournait pas vers moi.”

“J’ai du mal à répondre aux interviews. J’aime parler, mais je peine à exprimer mes idées avec des mots. Je peux parler indéfiniment sur des sujets insignifiants, mais je ne sais pas me vendre. Je pense toujours que regarder mes oeuvres devrait suffire. Or les choses ne fonctionnent pas de cette manière… Qu’est ce que représente la photo pour toi?…Je…Mes paroles restèrent bloquées dans ma gorge. J’aurais voulu en dire tellement. Mais jamais je n’avais imaginé que ce serait aussi difficile de traduire mes idées avec des mots. Les photos originales et insolites ne m’intéressent pas. Quand on les a vues deux fois, on s’en lasse, non? Mais il est bien possible que la première fois, elles aient un impact. Celles que j’ai envie de faire sont des photos attendrissantes. Des photos douces. Avec des sujets qui apaisent le coeur comme à la tombée du jour. Car ce genre de photos peut nous accompagner très longtemps.”

A suivre...